Via l’Agence de Réferencement Korleon Biz – Bien sûr, il y a Google, Yahoo! ou Bing mais ce ne sont pas les seuls moteurs de recherche disponible sur Internet. D’autres, comme Ecosia, sont plus discrets mais tout aussi intéressants. De plus, Ecosia participe au reboisement de la planète.

Un moteur de recherche indépendant

C’est une société allemande qui a créé le moteur de recherche Ecosia. Il est né à Berlin en 2009 et poursuit sa route discrètement mais sereinement. Ce n’est pas exactement un moteur de recherche comme Google car les résultats sont générés par des algorithmes provenant de Bing mais c’est un vrai portail autonome. Avec Ecosia, on trouve donc les mêmes résultats qu’avec Bing (et Yahoo!) mais les recettes liées aux clics ne profitent pas à Microsoft. Au contraire, près de 80 % des bénéfices engendrés par les publicités permettent de planter des arbres.

Un moteur de recherche écologique

Ecosia.org est un moteur de recherche qui reverse une partie de ses bénéfices au profit de la plantation d’arbres au Burkina Faso, à Madagascar, en Tanzanie, en Indonésie, au Pérou… C’est plus d’un arbre toutes les 10 secondes qui est financé ainsi. Le fonctionnement est entièrement transparent et Ecosia publie chaque mois le montant des dons et son rapport d’activités. En utilisant ce moteur de recherche, vous avez le décompte des arbres plantés grâce à votre activité sur le Web mais aussi le décompte en temps réel des arbres plantés par la structure. En février 2018, ce sont plus de 21 millions d’arbres qui ont déjà été replantés

Un moteur de recherche efficace

Ecosia est “vert” mais également performant avec des résultats de recherche tout à fait satisfaisants. Et ces recherches ont l’avantage d’être neutres en émissions de carbone. C’est important, surtout lorsque l’on sait que la consommation en électricité d’un centre de stockage des données informatiques est à peu près la même que celle d’une ville de 250 000 habitants. On fait des recherches sur Ecosia comme on les faits sur Google. Toutes les publicités liées aux recherches vont engendrer des revenus pour Ecosia. Mais ces revenus sont utilisés à 80 % pour planter des arbres.

L’installation est rapide et l’interface simple à utiliser. Deux minutes suffisent pour installer Ecosia comme une extension. En recherchant un produit ou une information, des Ecolinks s’affichent à côté des partenaires au projet. Quand un Ecolink est activé, une partie de l’argent est reversé pour planter un arbre.

Le négatif

Ecosia n’est pas un moteur de recherche indépendant. Il utilise principalement les résultats de Bing ce qui oblige à passer par une étape supplémentaire et à surconsommer. Et pour financer tous ces arbres, il y a d’avantage de publicité que sur les autres moteurs de recherche.

Les avis

Début 2018, Ecosia regroupe plus de 7 millions d’utilisateurs actifs ce qui représente plus de 6 658 457 millions d’euros investis dans les forêts. Tous ces utilisateurs sont pleinement satisfaits de ce moteur de recherche. C’est un moyen quotidien pour une action écologique qui ne coûte rien à l’utilisateur.