Être capable de réaliser des ventes en ligne est un enjeu qui prend de plus en plus d’importance au fil des mois qui passent. Depuis un an, de plus en plus de shoppers misent sur les achats en ligne plutôt que sur les boutiques physiques pour se faire plaisir. Et la tendance promet de s’accentuer toujours plus au cours des mois à venir, notamment du côté des Millennials, alias les 18-35 ans. Des Millennials qui permettent à un type bien précis de commerce en ligne d’émerger : le Social Commerce ou Social Shopping, une nouvelle notion à connaître d’urgence.

Les achats en ligne, une tendance incontournable

Plus pratique, plus rapide, plus flexible, nombreux sont les avantages du shopping en ligne : on peut réaliser des achats à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, sur n’importe quel appareil, en sollicitant plusieurs modes de paiement et en ayant accès à des produits que l’on ne trouverait pas forcément en magasin. Si vous associez cela à nos trois conseils pour maximiser les ventes de votre site web, vous devriez avoir tout bon bon pour le développement de votre commerce. Mais, en 2021, cela ne suffit plus : à l’heure où le grand public passe toujours plus de temps sur ses réseaux sociaux préférés, c’est aussi sur ce terrain que vos ventes doivent désormais s’inviter.

Légende : Le shopping en ligne se développe mois après mois !

La réalité du Social Commerce en 2021

Selon une étude menée par YouGov fin 2020, près de 4 Français sur 10 (38%) ont déjà acheté un produit via un réseau social. Tous âges confondus, ce sont 31% des Français qui se sont déjà essayés au Social Commerce, avec des dépenses allant de 20 à 50€ en moyenne, preuve  que la pratique est réellement en train de s’ancrer dans le quotidien de chacun. Par ailleurs, plus de la moitié des 45-54 ans n’ont jamais réalisé d’achat sur un réseau social mais seraient prêts à le faire, ce qui montre bien que la tendance va continuer d’exploser à court et moyen terme !

C’est bien simple, selon des prédictions, le Social Commerce devrait augmenter d’environ 30% aux quatre coins du monde. Mais quels réseaux sociaux avez-vous intérêt à transformer en canal de vente pour votre marque ?

Facebook et Instagram, les plateformes reines pour le Social Commerce

Si vous pensiez que Facebook était en perte de vitesse et sur le point de devenir complètement démodé, vous faites erreur ! Certes, le service est aujourd’hui moins populaire que par le passé auprès des plus jeunes, mais il reste un allié de taille pour votre business. Toujours selon l’étude menée il y a quelques mois par YouGov, Facebook est de loin le réseau social avec lequel les Français ont déjà réalisé un achat (76%), devant Instagram (23%). Avec sa communauté de 2 milliards d’utilisateurs et différents outils qui permettent aux marques de disposer de profils très complets qui garantissent des interactions de qualité et la réalisation de ventes, Facebook s’avère être LA plateforme incontournable pour votre business.

Légende : Facebook, une référence en matière de Social Commerce

De son côté, Instagram est le réseau social à privilégier si vous vous adressez à la jeune génération. En général, on parle d’Instagram pour évoquer le fait que le réseau social est devenu un terrain de jeu qui permet aux chanteurs, acteurs, sportifs ou encore aux joueurs de poker professionnels de relayer leurs petites et grandes annonces et, de plus en plus, les coulisses de leur vie. Mais Instagram, c’est bien plus que ça à l’heure actuelle. Les influenceurs règnent en force sur le réseau social : ils présentent leurs produits préférés, créent des tutoriels engageants et donnent souvent des liens directs pour acheter directement le produit dont ils parlent.

Aussi, le réseau social lui-même a déployé la fonctionnalité Instagram Shopping, qui entend permettre aux marques en tout genre de créer des espaces de vente intégrés à sa plateforme principale. Bref, le Social Commerce sur Instagram, c’est une affaire qui marche !

Les autres réseaux sociaux à conquérir

En marge de Facebook et Instagram, Snapchat, Pinterest et TikTok dans une moindre mesure sont les autres services à privilégier pour vendre sur les réseaux sociaux. Sur Snapchat, plusieurs ventes éphémères ont déjà organisés avec un grand succès à la clé. Sur Pinterest, application dédiée à l’inspiration par excellence, ce sont différents outils déployés par la plateforme qui permettent de concilier recherche d’idées et validations de panier.

Enfin, du côté de TikTok, si tout reste à faire en Europe, on sait que le service permet de réaliser l’achat de billets de concerts et d’hébergements en Chine. C’est bien simple, en Asie, TikTok est autant un outil de e-commerce qu’un réseau social, ou presque. Et cela devrait donc arriver en France également à un moment ou à un autre, à l’heure où plus de 11 millions de Français sont déjà inscrits sur le service !