Avant la crise financière causée par le coronavirus, les spécialistes se demandaient si le Bitcoin parviendrait un jour à briser la barrière psychologique des 10 000 dollars US, face à laquelle la devise semblait constamment se heurter. Aujourd’hui, le retour en force du BTC lui a non seulement permis de sauter par-dessus ce mur, mais sa valeur est montée jusqu’à 12 000 dollars US. Pas de doute, les leaders du marché de la crypto-monnaie ont le vent dans les voiles.

Les deux valeurs principales en crypto-monnaie connaissent une croissance effrénée

Alors que les bonnes nouvelles se poursuivent pour le numéro 1 des devises numériques, les investisseurs se demandent maintenant à quel moment le Bitcoin parviendra-t-il à retrouver son niveau le plus haut jamais atteint, soit aux alentours de 19 000 dollars US. Grâce aux bonds fréquents et conséquents que la monnaie a connus au cours des derniers mois, un grand nombre de spécialistes ne serait pas surpris de la voir atteindre et dépasser ce cap d’ici la fin de l’année.

C’est le même phénomène pour la seconde monnaie numérique, l’Ethereum, qui poursuit sa course effrénée depuis moins d’un mois et qui l’a conduite vers des sommets inégalés qui dépassent largement les prédictions des professionnels du domaine. Il y a à peine une semaine, le marché se demandait si l’Ethereum parviendrait à dépasser la barre des 400 dollars US. Voilà qu’il est déjà supérieur à $425 et il poursuit sa montée sans la moindre embûche. Mieux encore, la monnaie se permet des hausses dépassant parfois les 10 % sur une seule journée ; de quoi faire plaisir à ses investisseurs.

Des capitalisations record

La hausse des cours des crypto-monnaies entraînent évidemment avec elles une augmentation de leur capitalisation. Ainsi, aujourd’hui, celle de l’Ethereum est maintenant d’une valeur de plus de 48 milliards de dollars US. Cette somme représente 13,14 % de la capitation globale du marché des monnaies numériques. Cependant, ETH est toujours loin de son sommet historique, lorsque sa capitalisation avait dépassé les 135 milliards. On se rappellera qu’à son plus haut niveau, en janvier 2018, le cours de l’Ethereum se situait à $1 423,20.

Pour ce qui est de la capitalisation du Bitcoin, elle représente à elle seule près des deux-tiers du marché soit 59,20 % avec ses $216 milliards. Une énorme différence avec la troisième valeur du marché, le XRP (Ripple) qui lui ne représente que 3,62 % de la capitalisation totale des crypto-monnaies, à un peu plus de $13 milliards.

Les principales crypto-monnaies comme valeur refuge ?

Au regard de la montée des cours de l’Ethereum et du Bitcoin, en sortie de crise, on peut se demander si elles sont en voie de devenir des valeurs refuges pour les investisseurs. Particulièrement dans le cas du Bitcoin qui semble avoir très bien accusé le coup de la crise du COVID-19 et qui a déjà fait ses preuves au cours des dernières années, sur sa capacité à rebondir. L’or demeure le premier actif recherché par les investisseurs dans les moments d’incertitude, et cette nouvelle crise n’a pas manqué de le démontrer à nouveau. Mais beaucoup de spécialistes suggèrent désormais que le Bitcoin pourrait se joindre à ce métal précieux, lors des prochains remous financiers, comme il l’a fait durant cette crise.